Théâtre Amphion de Doetinchem

 In Non classé

De la maçonnerie en pente à la façade en zinc à joint debout

Le nouveau théâtre Amphion de Doetinchem a ouvert ses portes en 2010. Un bâtiment prestigieux s’il en est, puisque le théâtre a été nommé quatre fois Théâtre de l’année depuis lors. L’entreprise culturelle a eu moins de chance avec la façade en briques en pente, qui a causé les problèmes architectoniques inhérents. En bonne intelligence, il a finalement été décidé de remplacer la maçonnerie par une façade en zinc à joint debout en NedZink NOVA.

L’étude de la façade existante a montré que les problèmes architectoniques pouvaient être résolus en optant pour un autre type de matériau de façade, explique Friso van der Steen de Mecanoo, responsable de la conception initiale du bâtiment. « On nous a demandé de participer à la réflexion sur la nouvelle façade en 2019. Notre idée était dans tous les cas d’opter pour un matériau naturel. Contrairement à de nombreux matériaux synthétiques, qui ont tendance à se détériorer avec l’âge, le zinc a un beau processus de vieillissement. En fait, le matériau devient de plus en plus beau et donne vie à la façade grâce aux petites nuances de couleur. Il y a trente ans, nous avons revêtu une école de Silvolde avec du zinc et la façade est toujours aussi magnifique. »

RENDRE LA CONCEPTION RÉALISABLE
Amphion a finalement choisi NedZink NOVA de son propre chef et a impliqué les bons partenaires dans le projet. « Notre direction et celle d’Amphion ont exprimé l’intention commune de remplacer la façade », explique Peter Spijkerbosch de l’entrepreneur principal ADS Group. « De bons accords ont été conclus et c’était un bon point de départ, malgré le caractère désagréable du sujet. En tant qu’entrepreneur principal, notre première tâche a été d’élaborer la nouvelle conception de la façade en zinc à joint debout en collaboration avec le bureau IAA Architects, Ridder Skins for Buildings et Brons Constructors, en vue de la demande de permis, pour établir dans la foulée les plans de travail au niveau de la mise en œuvre et, en octobre 2020, commencer les travaux de démolition. Toute l’enveloppe extérieure a été retirée jusqu’à l’étanchéité. Ensuite, une sous-structure supplémentaire a été installée pour servir de support à la façade en zinc à joint debout, qui a été ancrée à la structure porteuse principale à travers la couche d’étanchéité existante. »

SAVOIR-FAIRE
Ridder Skins for Buildings a passé un peu plus de six mois à poser un total de 3 000 m² de façade à joint debout NedZink NOVA en trois largeurs de bande différentes. « Cette variation était nécessaire pour une adaptation optimale des bandes de joint debout autour des chambranles placés de manière aléatoire, qui avaient été conservés de la conception initiale », explique Dennis Reek de Ridder Skins for Buildings. « Il en résulte également une image ludique de la façade. Les bandes de joint debout ont été préparées en atelier, conditionnées dans des caisses et transportées à Doetinchem. Sur place, chaque bande de joint debout a été façonnée sur mesure, raccourcie et pliée. » Le savoir-faire a régné en maître. « Tous les coins devaient notamment s’emboîter parfaitement. Le fait que le bâtiment ne pouvait pas être équipé d’un échafaudage et la façade en pente ont constitué un défi supplémentaire. La façade en zinc complète a donc été montée à partir d’une plate-forme de travail mobile. Sous l’œil attentif de nombreux spectateurs, en plein centre de Doetinchem. »

Le résultat final fait donc appel à l’imagination. « Une agence indépendante de conseil et d’inspection a assuré une supervision constante pendant la rénovation. Après la réception, nous avons pu produire une garantie sur la façade à joint debout NedZink NOVA. Une sécurité supplémentaire pour le théâtre Amphion », conclut M. Spijkerbosch.

> Projet Sélèctionné

Projets Récents